Fazioli Pianoforti

1987 - 1994

Le prototype du premier F308 est “inauguré” en 1987 au Théâtre Communal de Monfalcone où le pianiste français François Joël Thioller présente les deux concertos pour piano de Tchaïkowsky.

Peu après, Lazar Barman utilise le piano F308 au Carnegie Hall pour le Concerto n°2 de Liszt. Murray Perahia opte pour le même choix pour se produire au Théâtre Goldoni de Venise.

Vers la fin de l'année, Alfred Brendel choisit les pianos Fazioli pour sa tournée italienne.
La collaboration avec le Centre de Recherches Zanussi aboutit à l'optimisation et au perfectionnement de toute la gamme : les six modèles (F156, F183, F212, F228, F278, F308) - qui représentent aujourd'hui encore la collection complète Fazioli – sont prêts à être exposés à l'édition 1988 de la Foire de Francfort.

Grâce à l'élargissement de la surface de production au sein de l'usine MIM et à l'introduction de nouvelles technologies, la production de cette période atteint les 6 pianos par mois.

En 1994, la maison Fazioli Pianoforti participe pour la première fois au NAMM show de Anaheim, Californie, une occasion qui lui permet d'entrer sur le marché nord-américain.

La même année voit sa participation à MUSIC CHINA, Shanghai, qui ouvrira la voie du succès en Chine. Un piano à queue est vendu au Sydney Town Hall en Australie et est inauguré en présence du premier ministre australien Paul Keeting. Les pianos Fazioli sont également choisis pour le Concours Gina Bachauer de Salt Lake City (UT-USA).

Fazioli Pianoforti s.p.a.
Cap. Soc. € 466.650,00 i.v.
C.F. e P. IVA: IT 00425600939
Via Ronche, 47 - 33077 Sacile (PN)
Tel. +39.0434.72026
info@fazioli.com
crediti: Representa